Lyon, anciennement appelé Lugdunum, a été fondée en 43 av JC par Lucius Manatius Plancus entre la fin de la République et le début de l’Empire Romain.
Lugdunum tient son nom de la contraction des mots Duno qui signifie colline, forteresse, et de Lugus, une divinité majeure de la mythologie celtique dont le temple se trouvait sur la colline avant la colonisation romaine.

De nombreux vestiges de l’Antiquité sont encore visibles à Lyon sur la colline de Fourvière, du latin forum vetus, le vieux forum.

 

Le théatre antique

Situé en contrebas du Fourvière Hôtel Lyon, à moins de 2 min à pied, le théâtre antique ou théâtre de Fourvière est toujours utilisé de nos jours et accueille chaque été depuis 1946 le festival culturel Les Nuits de Fourvière. Dans l’Antiquité, il comptait près de 10 000 places assises et plus que 2 600 à 4 500 places aujourd’hui selon la disposition de la scène.

L’amphithéâtre est remarquablement conservé et vous pourrez y observer les gradins, les colonnes autours de la scène et les vestiges des Balteus, petit mur qui séparait les nobles des gradins.

Saviez- vous que ce sont les Romains qui ont inventé le mécanisme du rideau de scène et l’un des plus élaborés se trouvait dans l’amphithéâtre de Lyon ?

 

Les thermes

Les thermes antiques de Lyon s’étendaient sur plus de 70 mètres et une partie est encore visible rue des Farges sur le flanc de la colline de Fourvière.
Tout le monde, hommes et femmes toutes classes sociales confondues, avaient accès aux termes gratuitement.
Les thermes de Lyon ont été édifiés sous l’empereur Claude au 1er siècle après JC. Plus qu’un établissement de bain, les thermes étaient un lieu de rencontre.

 

La fontaine de Trion

Située place Trion dans le quartier Saint-Just, ancien carrefour de voies romaines, cette fontaine vieille de 2 000 ans fut construite par l’empereur Claude, d’où l’inscription Claudus Augustus gravée dans la pierre. A l’époque un gardien surveillait la fontaine pour éviter l’empoisonnement de l’eau.

 

Le mausolée de Turpio

Le mausolée se situe 1 montée de Choulans dans le quartier du Trion sur la colline de Fourvière, qui était la nécropole la plus importante de Lyon. Ces tombaux monumentaux du 1er siècle, étaient réservés aux classes aisées dont la descendance pouvait assurer les frais de construction d’un tel monument.

 

Pour approfondir la visite

Lugdunum – musée et théâtres romains 
Du mardi au vendredi de 11h à 18h
Samedi et dimanche : de 10h à 18h
Fermetures annuelles
1er janvier, 1er mai, 25 décembre

 

 

Credit photo : © Lugdunum

RESERVER
BOOK